siège enfant vélo

Achat d’un siège-enfant pour vélo : les critères de sécurité à prendre en considération

Néerlandais

Nous sommes toujours plus nombreux à enfourcher nos vélos pour nous déplacer bien souvent en compagnie de nos chers petits. La sécurité doit donc être un critère primordial lors de l’achat d’un siège-enfant pour vélo. Mais à quoi faire attention pour garantir le niveau de sécurité recherché ? Nous vous répondons ici ! 

À quel âge bébé peut-il vous accompagner à vélo ? 

Dès l’âge de neuf mois, les bébés possèdent un contrôle musculaire suffisant pour s’asseoir sur un siège-enfant. Il est essentiel que votre bébé sache garder la tête droite et rester bien assis lorsqu’il vous accompagne à vélo. Jusqu’à quel âge pourra-t-il prendre place sur votre deux-roues ? Environ jusqu’à l’âge de six ans, mais tout dépend de son poids. Certains sièges-enfants pour vélo supportent par exemple des charges jusqu’à 35 kg, soit le poids moyen d’un enfant de dix ans. 

Un siège-enfant avant ou arrière ? 

Si votre enfant est âgé de moins de trois ans et pèse moins de 15 kg, il peut alors prendre place dans un siège monté sur le guidon de votre vélo. Cette solution est certes plus agréable qu’un siège installé sur le porte-bagages, mais votre vélo sera moins stable et plus difficile à diriger. De plus, votre fils ou votre fille sera fort exposé(e) au vent. Un siège-enfant à fixer au porte-bagages vous offrira dès lors une plus grande liberté de mouvement et protégera votre petit loup des rafales. 

Comment choisir un siège-enfant sécurisé pour votre vélo ? 

Sécurité et facilité d’utilisation sont les maîtres mots lors du choix d’un siège-enfant pour vélo. Vérifiez donc si le modèle choisi répond à la norme de sécurité européenne EN 14344 et pensez à vous rendre au magasin avec votre vélo et votre enfant. Vous pourrez immédiatement vérifier si le siège tient en place et si votre bout de chou y est assis confortablement. 

À quoi faut-il faire attention concrètement ? 

  • La ceinture doit être en forme de croix et passer au-dessus des épaules. Sa largeur doit être de minimum deux centimètres. 
  • Des repose-pieds ajustables éviteront à votre petit de se coincer les pieds dans les rayons du vélo. 
  • Le siège doit être équipé de réflecteurs. 
  • Un siège-enfant solide doit avoir un dossier élevé, mais aussi des parois latérales qui protègent bébé en cas de chute. Veillez à ce que le siège ne possède pas de coins ou de bords en plastique dur. 

Vous avez choisi le bon modèle de siège-enfant pour vos escapades à vélo ? Il ne reste plus qu’à vous assurer ! Avec une assurance vélo Allianz, vous êtes couvert(e) contre le vélo et les dégâts et profitez d’une assistance en cas de besoin. Bonnes balades ! 

Ruben, Product Manager E-commerce chez Allianz Assistance.

Ruben

Ruben est Product Manager E-commerce chez Allianz Assistance. Dans son temps libre il aime faire du vélo. C’est un vrai cycliste dans l’âme. Il aime le côté sportif avec son VTT, qu’il prend dans les dunes afin d’y faire du tout-terrain. Mais il aime tout autant faire du vélo avec son « vieux » vélo de ville jusqu’à la gare ou jusqu’au travail.