vélo électrique

Acheter un vélo électrique ? Voici quelques précieux conseils

Néerlandais

On vous l’a certainement assez répété : le vélo est une activité bonne pour votre santé, sans oublier qu’il s’agit d’un moyen de transport bien plus écologique que la voiture. Toutefois, votre fidèle destrier ne pourra pas vous emmener partout et il exige une bonne condition physique. Vous souhaitez tout de même enfourcher plus souvent votre deux‑roues, sans pour autant arriver à destination complètement exténué(e) ? Optez dans ce cas pour un vélo électrique ou e-bike ! Découvrez dans cet article les différents points auxquels être attenti(ve)f lors de votre achat.

L’autonomie de votre vélo électrique

Plus vous comptez parcourir une longue distance avec votre e-bike, plus l’autonomie de votre vélo devra être grande. Celle-ci est d’ailleurs exprimée en wattheures (Wh) et indique le nombre d’heure(s) que vous pouvez rouler en fonction de la puissance de la batterie. Il va de soi que cette autonomie peut varier selon plusieurs facteurs : pression des pneus, nombre de côtes franchies et manière dont vous entretenez votre batterie. Toutefois, nous vous partageons ici quelques chiffres qui vous permettront déjà de vous donner une idée du rapport entre puissance et autonomie :

  • 300 Wh correspondent à une autonomie de 50 à 60 kilomètres;
  • 400 Wh correspondent à une autonomie de 80 à 100 kilomètres;
  • 500 Wh correspondent à une autonomie de 100 à 120 kilomètres;
  • 600 Wh correspondent à une autonomie de 120 à 150 kilomètres.

La position du moteur

La place de votre moteur sur votre vélo électrique influence également votre expérience de conduite. Un moteur central, situé au niveau du pédalier, semble être l’option la plus naturelle et garantit le meilleur équilibre. Un vélo au moteur situé sur la roue arrière vous offre également une sensation naturelle et, en plaçant la batterie à l’avant, vous permet de mieux répartir le poids. À l’inverse, placez la batterie à l’arrière dans le cas d’un vélo avec un moteur situé à l’avant afin de maintenir un bon équilibre. Avec ce type d’e-bike, vous vous sentirez davantage tiré(e) vers l’avant.

Le type d’assistance

Il existe deux types d’assistances : par capteur de mouvement ou de force. Dans le premier cas, l’assistance est enclenchée dès le premier coup de pédale et de manière continue. Pour le deuxième, vous devrez pédaler un peu plus avant que le système ne s’enclenche, mais il enverra plus de puissance si vous pédalez plus fort.

Vous disposez désormais de suffisamment d’informations pour l’achat de votre vélo électrique. Il ne vous reste plus qu’à souscrire une bonne assurance vélo pour sillonner les routes en toute tranquillité.