Comment prévenir la tourista?

Pas moins de 30% des personnes qui voyagent vers les régions tropicales et subtropicales, comme l’Amérique du Sud, l’Afrique ou l’Asie, souffrent à un moment donné de la tourista. Ce mal disparaît naturellement après quelques jours, mais peut entretemps gâcher vos vacances. C’est pourquoi il est intéressant de savoir comment prévenir la « diarrhée du voyageur ». Sans tourner autour du pot, voici quelques conseils utiles.

tourista

Qu’est-ce que la tourista et quelles sont ses causes ?

La tourista, ou diarrhée du voyageur, est, dans la plupart des cas, d’origine bactérienne. Le coupable peut également être un virus ou un parasite. Ceux-ci se transmettent par l’alimentation ou l’eau, contaminée par des matières fécales. La contamination peut se produire de différentes façons, par exemple, si l’eau potable et les eaux usées ne sont pas bien séparées, lorsque l’hygiène du personnel de cuisine laisse à désirer, que les légumes sont lavés avec de l’eau contaminée, par les mouches…

La plupart des cas se produisent durant la première semaine de séjour, et durent de 3 à 6 jours. Qui part à l’aventure court bien entendu plus de risques de contracter la tourista qu’une personne qui séjourne dans un hôtel de luxe.

La règle d’or pour éviter la tourista : « peel it, boil it, cook it or forget it »

Il n’existe pas de médicament préventif contre la tourista. La prévention est donc essentielle. La règle d’or, bien connue des voyageurs est “Il faut l’éplucher, le faire bouillir, le cuire ou l’oublier« . En d’autres termes, il faut éplucher et faire bouillir vous-même vos aliments, sinon ils ne sont pas sûrs. Vous n’êtes pas certain de ce que vous pouvez boire et manger ou non ? Voici un petit récapitulatif de ce qu’il faut faire et ne pas faire lorsqu’on veut éviter de passer ses vacances sur le trône.

Prévenir la tourista : conseils pour l’alimentation, les boissons et les restaurants

prévenir la tourista

  • Buvez uniquement de l’eau en bouteille.
  • N’utilisez pas d’eau du robinet, même pour vous laver les dents ou laver un fruit.
  • On ajoute parfois de l’eau non bouillante pour servir le thé et le café, soyez attentifs.
  • Veillez à ce que les bouteilles soient ouvertes devant vous. Souvent, les bouteilles sont une seconde fois remplies avec de l’eau du robinet.

Conseils alimentaires pour prévenir la tourista

  • Ne mangez pas d’aliments qui ne soient suffisamment cuits. Attention aux poissons et à la viande.
  • Évitez les fruits de mer.
  • Évitez les sorbets, glaces et glaçons.
  • Les produits laitiers, comme les puddings, la crème dans le café… ne sont pas sûrs
  • Les préparations incluant des œufs crus (comme le tiramisu) sont risquées.
  • Évitez les légumes crus, car ils pourraient être lavés avec de l’eau contaminée. Les salades sont donc à bannir.

Comment choisir un restaurant

  • Mangez dans un véritable restaurant. Les risques augmentent dans les étals de rue.
  • Faites attention aux buffets. Préférez des aliments qui ont été cuits. Lorsque les aliments ont été exposés à la chaleur, les bactéries se développent.
  • Veillez à ce que vos assiettes, couverts et verres soient propres.
  • Lavez vos mains avec du savon ou du gel désinfectant après un passage aux toilettes.

Si malgré vos précautions, vous contractez tout de même la tourista, sachez qu’une bonne hydratation est importante. Vous pouvez aussi prendre un médicament contre la diarrhée. Veuillez à en avoir dans votre pharmacie de voyage ! Si les symptômes persistent, si vous souffrez de fièvre ou qu’il y a des traces de sang dans vos selles, consultez un médecin sur place.