Conseils pratiques pour lutter contre le décalage horaire

Après avoir traversé plusieurs fuseaux horaires lors d’un voyage, de nombreuses personnes sont incommodées par le syndrome du décalage horaire. Résultat : les premiers jours des vacances risquent de s’avérer assez pénibles. Une bonne préparation au voyage et une adaptation directe au nouveau rythme représentent des solutions utiles pour lutter contre le décalage horaire.

Les symptômes du décalage horaire

Si vous souhaitez voyager en Amérique, en Asie ou en Océanie, vous devez traverser plusieurs fuseaux horaires pendant votre vol. À cause du décalage horaire important, votre horloge biologique se dérègle. Votre corps pense par exemple qu’il fait nuit, alors qu’il n’est encore que midi dans le pays de destination. Votre corps s’embrouille alors, ce qui cause un dérèglement du biorythme, connu sous le nom du syndrome du décalage horaire. Celui-ci provoque, entre autres, des problèmes de sommeil, de la fatigue, une diminution de la concentration, des vertiges, des problèmes digestifs, etc.

Voici comment combattre le décalage horaire !

Lutter contre le décalage horaire en adaptant ses habitudes de sommeil

Qui voyage vers l’est subit souvent des problèmes liés au décalage horaire. Malheureusement, chaque voyage implique un retour : même lorsque vous passez des vacances en Amérique, vous pouvez être gêné par les effets du décalage horaire au retour. En vous préparant bien à votre voyage, vous pouvez lutter contre le décalage horaire. Quelques jours avant votre départ, adaptez vos habitudes de sommeil. Allez dormir plus tôt si vous voyagez vers l’est, ou plus tard pour un voyage vers l’ouest. De cette façon, le décalage horaire parait moins important. Décalez votre sommeil d’une demi-heure par jour.

Conseils pratiques contre le décalage horaire

Lorsque vous arrivez à destination, il s’avère crucial de ne pas succomber à la fatigue liée au décalage horaire. Adaptez-vous immédiatement à l’heure locale et dormez aux heures habituelles ! Vous vous accommodez mieux au nouveau rythme en sortant régulièrement : la lumière naturelle aide à régler l’horloge biologique de votre corps.

Les recommandations suivantes favorisent le bon réglage de votre biorythme. Mais d’autres facteurs peuvent également entrer en ligne de mire dans le malaise d’un décalage horaire. Grâce à ces conseils, vous vous sentez directement mieux !

  • Limitez le stress à l’avance, par exemple, en commençant à préparer vos valises à temps. Partir détendu en voyage diminue le risque de syndrome du décalage horaire.
  • Évitez de boire du café ou de l’alcool à l’aéroport, car ceux-ci assèchent votre corps. Boire beaucoup d’eau aide à vous sentir plus frais.
  • Essayez d’adapter votre rythme de sommeil pendant le vol. Utilisez des bouchons d’oreille et un masque pour les yeux.
  • Veillez à limiter la pression lors des premiers jours, afin de pouvoir récupérer. Si vous voyagez en journée, vous serez moins incommodé par le décalage horaire.
  • Restez vigilant avec les somnifères. Si ceux-ci aident certaines personnes, ils aggravent les problèmes chez d’autres.