Faire du sport avec de l’asthme : misez sur la sécurité au ski

Les personnes atteintes d’asthme d’effort souffrent d’essoufflement et d’un sentiment d’oppression lorsqu’elles font du sport. Souvent, les symptômes peuvent même empirer lorsqu’un patient asthmatique fait du sport par temps sec et froid. Est-ce pour autant que le sport et l’asthme font mauvais ménage ? Pas nécessairement. Mais pour faire du ski avec de l’asthme en toute sécurité, c’est une autre histoire…

Sporten met astma

Qu’est-ce que l’asthme d’effort ?

Les efforts intenses provoquent parfois des crises d’asthme. C’est surtout le cas des sports se pratiquant dans un environnement où l’air est froid et sec, qui ont alors tendance à aggraver l’asthme d’effort. Parmi les symptômes, citons l’essoufflement, la toux, une respiration sifflante et un sentiment d’oppression. L’asthme d’effort peut toucher tout le monde : les personnes asthmatiques ou non asthmatiques, les enfants et les adultes, les sportifs et les non-sportifs…

Faire du sport avec de l’asthme

Faire du sport avec de l’asthme, ce n’est pas évident, mais c’est possible… et même recommandé ! En tant que personne asthmatique, vous devez connaître vos capacités et vos limites physiques. Si vous voulez faire du sport avec de l’asthme de manière responsable, nous vous conseillons même d’opter pour un accompagnement médical.

Quels sports choisir en tant qu’asthmatique ?

Si vous surveillez attentivement votre endurance (ou que vos efforts sont monitorés par un coach) pour ne pas la laisser descendre dans le rouge, il est largement possible de faire du sport avec de l’asthme. Quelques idées de disciplines :

Sporten met astma

  • Tous les sports qui se pratiquent dans un environnement chaud et humide, comme la natation ou le waterpolo.
  • Les sports non intensifs qui permettent des pauses de respiration, comme le badminton, le golf ou le handball.

Quand on skie, on respire toujours de l’air sec et froid, ce qui est  loin d’être idéal pour les asthmatiques. Mais le fameux proverbe s’applique aussi à ce sport : quand on veut, on peut. Vous voulez dévaler les pistes ? Ou apprendre le ski de fond ? Veillez à vous préparer correctement :

  • Augmentez progressivement vos
  • efforts.
  • Entretenez votre condition physique avant vos vacances au ski.
  • Apprenez à reconnaître les signaux indiquant que vous avez atteint votre limite.
  • Échauffez-vous soigneusement avant chaque effort.
  • Discutez de vos projets avec votre médecin : il vous prescrira les médicaments nécessaires et vous donnera de bons conseils en la matière.