Règles de circulation à l’étranger: comment rouler correctement et en toute sécurité

Les vacances en voiture sont en vogue durant l’été. France, Espagne, Allemagne, Italie,… Chaque année, vous êtes nombreux à vous laisser tenter par ce type de destination, et à vous y rendre en voiture. En hiver aussi, les amateurs de sports d’hiver prennent leur véhicule pour partir en Suisse ou en Autriche. Mais lorsque l’on roule loin de chez soi, il faut se conformer aux règles de circulation locales. Et cela s’avère parfois plus compliqué que prévu ! Quelles sont les règles de circulation à l’étranger ?


Règles de circulation à l’étranger: comment rouler correctement et en toute sécurité

Autre pays, autre code de la route

Beaucoup de gens pensent que les règles de circulation sont les mêmes partout en Europe. Rien n’est moins vrai. Les limitations de vitesse, le taux d’alcoolémie autorisé et autres règles de sécurité diffèrent selon les pays. Si vous partez à l’étranger, mieux vaut, au préalable, prendre connaissance des règles de circulation locales. Pour nous aider, l’Union Européenne a développé une application gratuite : « Aller à l’étranger ». Vous trouverez également de plus amples informations concernant les règles de circulation en Europe sur leur site web.

Règles de circulation à l’étranger : les différences principales

Pour vous faciliter la vie, nous avons répertorié les principales règles de circulation de quelques destinations de vacances bien connues.

Règles de circulation en France

Evitez les amendes et roulez en sécurité à l'étranger
En France, il est souvent autorisé de rouler à 130 km/h sur les autoroutes. En revanche, les autoroutes situées en grande agglomération sont limitées à 110 km/h. Soyez donc toujours attentifs aux panneaux ! Par temps de pluie, la vitesse maximum est respectivement de 110 km/h et 100 km/h. Sur le périphérique autour de Paris, souvent emprunté par les touristes, la limite de vitesse est de 70 km/h.

En ce qui concerne le marquage au sol, une ligne en zigzag indique un arrêt de bus. Une ligne jaune continue le long du trottoir signale que l’arrêt et le stationnement sont interdits. Il n’est pas autorisé de dormir dans votre mobil-home sur les aires d’autoroutes : la validité du ticket de péage d’autoroute est limité dans le temps. Enfin, un alcotest n’est plus obligatoire.

Les règles de circulation en Italie

Une importante règle de circulation en Italie concerne les intersections. Lorsque deux conducteurs en sens inverse souhaitent tourner à gauche, ils ne doivent pas se contourner mais se croiser de front. Sur l’autoroute, la vitesse est généralement limitée à 130 km/h et sur d’autres routes à 110 km/h ou 90 km/h. Attention donc aux panneaux ! Hors agglomération, il est obligatoire d’allumer ses feux de croisement, également en journée.

Dans de nombreuses villes, il n’est pas autorisé de rouler sans autorisation spéciale dans les « zones à trafic limité ». Celles-ci étant mal indiquées, mieux vaut stationner en dehors du centre. En ce qui concerne les cyclistes, une veste réfléchissante est obligatoire le soir et en dehors de l’agglomération.

Règles de circulation en Allemagne

Dans le trafic, il est obligatoire de laisser une bande d’urgence. Vous devez vous rabattre vers la gauche ou la droite selon votre position. Les distances de sécurité doivent être respectées sous peine d’amende. Les distances à respecter correspondent en mètres à la moitié de votre vitesse. Si votre vitesse est de 100km/h, vous devrez tenir une distance de 50 mètres.

Dans certaines villes, ne sont autorisées que les voitures munies d’une vignette. Vérifiez si cette vignette est nécessaire dans la ville que vous allez visiter et achetez-la à l’avance, ou garez-vous à l’extérieur de la ville. Enfin, pour les conducteurs de moins de 21 ans qui ne disposent pas d’un permis depuis plus de 2 ans, le degré d’alcoolémie autorisé est nul.