Rouler à vélo en hiver

Rouler à vélo en hiver ? Misez sur une tenue chaude et la sécurité

Néerlandais

Rien de plus facile, en hiver, que de trouver une bonne raison pour ne pas enfourcher votre vélo. Trop froid, trop humide, trop dangereux, il fait nuit trop tôt… Alors qu’une balade à vélo vous redonnerait justement une bonne dose d’énergie. Finie la déprime hivernale, vive les joues rosies par le vent ! Avec ces cinq conseils, rouler à vélo en hiver ne sera plus une obligation, mais une activité relaxante.

1.    Habillez-vous suffisamment lorsque vous faites du vélo en hiver

Une tenue chaude est indispensable et une seule règle à retenir : superposez les couches. Optez pour des vêtements respirants. Vous transpirerez moins et votre corps restera bien au chaud. L’association parfaite pour lutter contre le froid ? Des sous-vêtements thermiques sous un T-shirt de cyclisme ou une fine polaire et enfin une veste softshell pour vous protéger.

2.    Protégez vos mains et vos pieds du froid

Il n’y a rien de plus démotivant que d’avoir les pieds et les mains engourdis par le froid. Avec des couvre-chaussures étanches, des gants et des sous-gants, vous vous en sortirez déjà bien. Il est cependant déconseillé d’enfiler d’épaisses chaussettes. Vos chaussures vous serreraient plus, ce qui réduirait la circulation sanguine et renforcerait la sensation de froid. Optez plutôt pour des chaussettes fines, mais étanches et coupe-vent.

3.    Préparez votre vélo pour une balade en toute sécurité

Investissez dans un bon matériel sur lequel vous pouvez compter, même par temps humide, comme des pneus hiver et de nouveaux patins de freins. En effet, votre distance de freinage augmente sur le revêtement humide en hiver. Un garde-boue n’est d’ailleurs pas un luxe. Vous vous protégez et vous protégez également les éléments de votre vélo de l’eau et de la saleté. Traitez enfin votre chaîne avec amour. Retirez régulièrement les résidus de saleté et utilisez une huile épaisse qui restera plus longtemps sur la chaîne en cas de mauvaises conditions météorologiques.

4.    Veillez à être vu

Vous préférez peut-être ne pas ressembler à un sapin de Noël ambulant, mais il est extrêmement important d’être vu dans l’obscurité. Le jour aussi, mieux vaut prévoir des accessoires réfléchissants. Avant de partir, vérifiez si vos phares fonctionnent encore. Un gilet fluo, un harnais réfléchissant ou des réflecteurs pour rayons amélioreront votre visibilité.

5.    Restez à proximité ou emportez suffisamment à manger

En cas de températures froides, vous consommez plus d’énergie pour maintenir votre température corporelle. Emportez donc avec vous suffisamment à boire et à manger pour éviter les baisses d’énergie. Ces coups de mou ne sont pas les seuls à pouvoir gâcher votre plaisir : pendant les mois d’hiver, vous pouvez être surpris par une averse (de neige) ou la brusque tombée du jour. N’allez pas trop loin et rappelez-vous : plus vous vous éloignez, plus il faudra attendre longtemps avant d’être à nouveau au chaud et au sec. Mais ne boudez pas votre plaisir pour autant !

Avec ces conseils, roulez en hiver en misant sur une tenue chaude et la sécurité. Si vous voulez vous protéger un peu plus contre les aléas de la vie, souscrivez une assurance vélo chez Allianz. Avec cette assurance vélo complète, vous êtes couvert contre le vol et les dégâts et vous bénéficiez d’une assistance vélo.