choisir vélo course

Se mettre au vélo de course : quel modèle choisir ?

Néerlandais

Dans notre royaume, rouler à vélo est inscrit dans nos gènes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si un nombre croissant de Belges ont opté ces derniers temps pour l’achat d’un vélo de course : il s’agit d’un moyen de transport idéal après le travail ou pendant le week-end pour décompresser à toute vitesse. Pour pratiquer ce hobby aujourd’hui populaire, vous n’avez pas besoin de beaucoup de matériel, mais un deux-roues de bonne qualité reste évidemment indispensable. Découvrez dans cet article comment choisir le vélo de course qui vous convient.

Connaissez votre niveau et votre budget

Vous constaterez rapidement qu’il existe des modèles dans toutes les tranches de prix. Les vélos avec un design particulier ou des matériaux spéciaux affichent facilement quelques milliers d’euros. Ne brûlez donc pas les étapes et tournez-vous dans un premier temps vers un modèle d’entrée de gamme. Si vous n’accrochez finalement pas à ce sport, vous n’aurez ainsi pas dépensé trop d’argent. Pensez également à fixer un budget au préalable pour l’achat de votre vélo de course. Pour un bon premier modèle, comptez environ 400 à 700 euros. De plus, pourquoi ne pas aller faire un tour sur le marché de la seconde main et dénicher de bonnes affaires ? Dans ce cas, pensez à bien demander l’année de fabrication du vélo et à contrôler les éventuelles bosses et autres défauts visibles sur le cycle. Ceux-ci peuvent en effet être le signe d’une chute, ce qui peut avoir des répercussions sur la sécurité du vélo.

Regardez la taille du cadre et les matériaux composant le vélo

Avant de vous lancer dans vos recherches, il importe de connaître la taille du cadre qui vous convient. Un vélo trop grand ou trop petit peut en effet provoquer des douleurs lombaires ou être à l’origine d’autres blessures. Lisez ici comment choisir la bonne taille de cadre. Vous devez par ailleurs être attentif au matériau qui compose le vélo. Généralement, les cadres sont fabriqués à partir d’acier, d’aluminium et de carbone. Ce dernier est par exemple extrêmement léger, mais affiche aussi un prix élevé. En d’autres termes, le budget que vous vous êtes fixé déterminera le poids plus ou moins lourd de votre deux-roues.

La sécurité avant tout !

Vous avez trouvé le vélo de vos rêves ? Impeccable, mais avant de filer comme un flèche, nous vous rappelons quelques conseils de sécurité bien utiles :

  • Ne partez jamais sans votre casque. Si vous êtes déjà tombé à vélo en portant votre casque, il est possible que ce dernier ait subi des dommages invisibles. Veillez donc à en acheter un nouveau après une chute et ne vous fiez pas trop aux modèles vendus en seconde main.
  • Il vous arrivera de rouler une fois la nuit tombée ? Jetez alors un œil à cette liste d’accessoires pour vélo qui assureront votre visibilité.
  • Envie de pédaler l’esprit léger ? Pensez alors à souscrire une assurance vélo. Chez Allianz, vous pouvez choisir entre une assurance qui couvre le vol (ce qui peut s’avérer utile si vous investissez dans un bon vélo) et une autre assurance qui intervient en cas de vol, dégât et accident.