Vélo de trekking ou de tourisme ? Nos conseils pour un achat réfléchi

Vélo de trekking ou de tourisme ? Nos conseils pour un achat réfléchi

Néerlandais

Des vacances en vélo sont la combinaison idéale pour allier détente et activité sportive. Mais partez à l’aventure avec une bicyclette en mauvais état ou sans dispositif qui puisse accueillir vos bagages et le voyage en deux-roues idyllique peut rapidement virer au cauchemar. C’est pourquoi nous vous partagerons quelques conseils qui vous aideront lors de l’achat de votre vélo de trekking !

Quel type de balade prévoyez-vous ?

Si vous comptez partir en escapade en terre néerlandaise, vous pouvez alors opter sans trop de problèmes pour un vélo de ville. En revanche, pour des projets d’ascension de collines ou des longues distances dans des régions montagneuses, il est préférable de choisir un vélo de trekking ou de tourisme. Ces modèles disposent en effet d’un cadre adapté, de vitesses en suffisance et de freins faits pour ce type de dénivelés. Parcourons ensemble ces différents points.

L’importance d’un bon cadre

En règle générale, les vélos de course légers sont équipés d’un cadre en carbone, tandis que les vélos de tourisme sont dotés d’un cadre en aluminium, un métal plus résistant qui supportera plus facilement le poids des bagages. Le cadre d’un vélo de tourisme est également plus petit et plus rigide que celui d’un vélo de ville. Cette rigidité vous évitera de zigzaguer à cause de la charge supplémentaire des bagages.

La taille du cadre est également un élément à prendre en considération. Si la plupart du temps, un cadre standard fait parfaitement l’affaire, il est possible que vous deviez opter pour un modèle plus petit ou plus grand, selon votre taille et votre poids. Vérifiez donc en magasin la taille de cadre qui vous convient le mieux. Dans le cas où vous faites vos emplettes sur Internet, les boutiques en ligne donnent des indices qui vous permettent de mieux déterminer la taille idéale.

Nombre de vitesses

Lorsque vous choisissez votre vélo de vacances, nous vous conseillons de vous tourner vers un modèle avec au moins dix-huit vitesses ; un élément qui fera la différence lors de vos ascensions. La plupart des vélos de trekking à vitesses sont équipés d’un dérailleur, à savoir la boîte de vitesse standard sur un vélo. Facile d’entretien, il est toutefois sensible à l’usure.

Types de frein

Si vous avez le choix entre des freins sur jantes (appelé v-brakes), des freins sur jantes hydrauliques et des freins à disque hydrauliques, nous vous conseillons d’opter pour ces derniers. Ce système vous permet en effet de doser plus facilement votre puissance de freinage et, contrairement aux freins hydrauliques, continuera d’être pleinement opérationnel par temps pluvieux.

Selle

Au vu des nombreux kilomètres que vous comptez parcourir, vous pensez qu’il est préférable d’installer une selle confortablement molle ? Pourtant, une selle dure apporte un meilleur soutien à votre postérieur lors de longs trajets. Tenez également compte de la distance entre vos ischions. Chez les femmes, elle varie de 11 à 15 cm et de 9 à 13 cm chez les hommes. Enfin, préférez une selle avec un trou en son milieu (le dégagement périnéal) pour profiter d’un meilleur confort.

Profitez bien de vos escapades à deux-roues ! N’oubliez surtout pas d’assurer votre vélo, pour partir l’esprit léger.