visibilité vélo

vous assurer une bonne visibilité à vélo

nl

Si vous aimez vous lancer des défis, essayez donc d’enfourcher votre deux-roues en hiver. En plus d’affronter le froid piquant, vous devrez redoubler de vigilance sur les routes rendues glissantes par les plaques de verglas et dangereuses par l’obscurité des nuits noires toujours plus longues. Il est donc primordial que vous soyez parfaitement visible sur votre vélo.

Première étape : de bons phares

Il va de soi qu’une bonne visibilité dans l’obscurité passe par une bonne luminosité sur votre vélo, même si certains cyclistes ont un goût prononcé pour le risque et préfèrent rouler sans phares ou bien avec des lumières défectueuses. Assurez-vous donc que votre bicyclette soit équipée de phares avant et arrière en parfait état de marche. Ils veilleront à ce que vous soyez vu(e) par les automobilistes et vous éviteront les amendes, car ils sont tous deux obligatoires !

De nombreux vélos sont par défaut équipés de ces phares avant et arrière, mais il existe également de nombreuses autres alternatives dans le cas où ils rendraient l’âme ou ne seraient plus suffisamment puissants. Dans pareil cas, nous vous conseillons d’investir dans des lumières supplémentaires. Optez pour des modèles que vous pouvez fixer à votre vélo ou bien facilement retirer. Il existe dans le commerce des phares fonctionnant sur batterie ou encore rechargeable par un port USB. Vous l’aurez bien compris : des solutions pour éclairer votre vélo, il en existe treize à la douzaine. Vous n’avez donc plus d’excuse !

Conseil : les lumières clignotantes empêchent les autres automobilistes, et plus précisément les chauffeurs de bus, d’évaluer correctement la distance entre leur véhicule et votre vélo. Préférez dès lors de simples lumières qui brillent en permanence.

Le mot d’ordre : réfléchir ! Et mieux vaut trop que trop peu !

Les phares avant et arrière ne sont pas les seules lumières obligatoires sur votre vélo. Celui-ci doit aussi être équipé :

  • D’un réflecteur blanc à l’avant
  • D’un réflecteur rouge à l’arrière
  • De réflecteurs orange sur les pédales
  • De deux réflecteurs orange entre les rayons de chaque roue ou une bande réfléchissante sur les pneus

Pour vous assurer une meilleure visibilité, pensez aussi à enfiler un gilet fluo. Cette couleur n’est pas trop votre style ? Ce n’est pas un problème : le plus important dans l’obscurité est de porter des éléments réfléchissants : que ce soit des bandes ou des brassards, l’essentiel est de « réfléchir ». Placez ces éléments au niveau des coudes et des genoux, c’est-à-dire les parties de votre corps en mouvement pendant que vous pédalez. Elles attirent mieux l’œil.

Maintenant que vous connaissez tous les trucs et astuces, vous pouvez rouler en toute sécurité ! Malgré nos précieux conseils, vous n’avez pas pu éviter l’accident ? Heureusement que vous aviez souscrit une bonne assurance !

Karen

Karen Van Herrewegen est Online Marketeer chez Allianz Assistance Belgique. Le marketing digital et l’e-commerce sont ses passions et la satisfaction client est capitale. Ses autres passions sont la photographie, la danse et bien sûr: voyager ! Un city-trip à Bologne, une semaine à Lanzarote ou un voyage à travers le Montenegro, tout la motive. Elle partage volontiers ses expériences sur ce blog !